ABC pour mettre les suppositoires

 ABC pour mettre les suppositoires
Allopharma

De nombreux parents, médecins, soignants, continuent à administrer, prescrire des suppositories. Ce sont des médicaments de consistance solide destinés à être introduits dans le rectum. Selon certains auteurs les suppositoires étaient connus des Assyriens et des Egyptiens, ils les fabriquaient en forme de boules à base de miel, quelques formules nous sont parvenues.

On les prépare comme une masse pilulaire en utilisant la cire, la graisse, le savon ou le miel. C’est au XVIII°siècle selon Baumé que l’usage du beurre de cacao va permettre la fabrication de suppositoires avec différents principes actifs. Ils figurent au Codex de 1818 mais leur usage est limité car ils sont difficiles à fabriquer manuellement, ils ne sont utilisés que pour l’usage local. Ils sont fabriqués en les coulant dans des cornets en papier, en étain ou en fer blanc puis à partir de 1870 à l’aide de moules en deux parties qui comprennent une dizaine d’empreintes1, 2, 3.

Pourquoi mettre des suppositoires?

Ce sont des alternatives aux médicaments oraux. Les médicaments par voie rectale peuvent être administrés en vue d’une action locale, générale, ou encore à des fins diagnostiques. On administre dans le rectum ou sur la muqueuse rectale, qui est richement vascularisée.

Particularités de la voie rectale:

La voie rectale permet de faciliter d’administration chez certains malades (alités, enfants et nourrissons, états nauséeux, inconscience),une action rapide, une résorption irrégulière (variable selon les sujets) et le médicament est soustrait à l’action des sucs digestifs et à l’effet de premier passage hépatique 4.

Comment mettre les suppositoires?

Préparer le suppositoire

1-      Se laver les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique

Le meilleur réflexe contre les contaminations reste de se laver les mains avec un simple savon et de l’eau. Le lavage des mains doit durer au minimum 20 à 30 secondes. Pensez aux zones entre les doigts et aux ongles. Privilégiez un savon liquide, les savons solides ayant tendance à se transformer en nids à microbes.

2-      Lisez les instructions

Le texte introductif de la notice de chaque médicament reprend des recommandations générales liées à l’utilisation de celui-ci, qu’il est bon de toujours garder à l’esprit.

Les instructions sont parfois des instructions particulières, comme prendre le médicament en mangeant ou à jeun. Ces instructions sont importantes, car elles peuvent avoir un impact sur l’efficacité du médicament ou l’apparition d’effets indésirables.

3-      Bien mettre les gants

www.seton.eu
4-      Vérifier si le suppositoire est rigide ou trop mou

Sortir le suppositoire du réfrigérateur juste avant l’administration afin d’éviter un ramollissement rendant difficile son insertion.

2e Etape: Insérer le suppositoire

  a- S’allonger sur le côté

La meilleure façon d’insérer un suppositoire est de vous allonger sur le côté. Positionnez-vous sur le côté gauche et relevez la jambe droite vers votre torse.

Vous pouvez aussi l’insérer en vous mettant debout. Dans ce cas-là, écartez les pieds et accroupissez-vous légèrement.

Vous pouvez aussi essayer de vous allonger sur le dos en relevant les jambes en l’air (un peu comme si vous étiez un bébé à qui on change la couche).

b-      Insérer le suppositoire
  • Essayez de le pousser sur 2 à 3 cm à l’intérieur du rectum.
  • Pour les enfants, vous devriez le pousser sur 1 à 2 cm dans le rectum.
  • Vous devez vous assurer qu’il passe le sphincter. Si le suppositoire ne passe pas au-delà du sphincter, il pourrait ressortir au lieu de libérer son médicament dans l’organisme.
b- S’appuyer les fesses l’une contre l’autre pendant plusieurs secondes

Pour vous assurer que le dispositif ne va pas ressortir, appuyez doucement les fesses l’une contre l’autre. La chaleur interne du patient va faire fondre le médicament ce qui permet d’en libérer les effets.

 c-Retirer les gants
www.seton.eu
d- Se laver les mains avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique.

N’oubliez pas de bien vous laver les mains avant et après l’insertion. Les selles qui contiennent des bactéries pourraient provoquer des maladies.

Conseils

Pou enfoncer le suppositoire: utiliser l’index si c’est un adulte et l’auriculaire si c’est un enfant

  • Vous devez l’insérer le plus vite possible. Si vous le gardiez trop longtemps dans vos mains, il pourrait commencer à fondre.
  • S’il ressort du rectum, c’est parce que vous ne l’avez pas enfoncé suffisamment loin.
  • Assurez-vous que l’enfant ne bouge pas pendant que vous insérez le suppositoire.
Source

1-       Liliane Pariente, Les suppositoires, Naissance et évolution de quinze formes pharmaceutiques, Edition

Pariente, 257-272

2-       Sandra Thépénier, Le suppositoire de l’antiquité à nos jours, Thèse 2008

3-       Georges Griffenhagen, A History and Evolution of the Suppository Mold, Vol 125, April 1953, n°4, 135-142

4-      Préparation et administration des médicaments dans les unités de soin, Bonnes pratiques d’hygiène, édition 2006. [en ligne]. CCLIN sud-ouest, consultable sur www.cclinsudouest.com/recopdf/prep_medicaments.pdf

Lydolph BAUZIL

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *